Caipirinha, le cocktail brésilien par excellence

La caipirinha est l’un des cocktails les plus connus, mais c’est aussi un classique brésilien. Il représente un peu l’âme du Brésil, dont il est même la boisson nationale. La cachaca, un alcool bon marché qui peut s’exprimer avec les ingrédients d’un cocktail, a donné naissance à la renommée de la caipirinha.

Caipirinha, l’histoire du cocktail le plus célèbre du monde

Qu’est-ce qu’un cocktail révolutionnaire ? Tout à fait. Au début, c’était un simple médicament, mais aujourd’hui, il porte même fièrement les couleurs du drapeau brésilien : vert, citron vert, or, cachaca. C’est l’un des cocktails les plus célèbres et les plus appréciés au monde. La légende commence en 1532, au moment de la colonisation du Brésil. C’est en fait le Portugal qui a importé le sucre de canne, autre ingrédient indispensable à sa fabrication. Ce dernier est également indispensable à la fabrication de la cachaca. Le Brésil a obtenu son indépendance en 1822 après la première rébellion de la cachaca. Le nom de la caipirinha dérive donc du terme péjoratif « caipira », que les coloniaux adressaient aux paysans. Au moment de faire la fête, tout le monde a repensé à ce qui a rendu la chose possible, et à ce qui comptait vraiment : La caipirinha. Cette boisson clandestine les rendait fiers et courageux de se battre pour leurs victoires.

Curiosités sur la caipirinha

Vous devriez certainement découvrir quelques curiosités sur la caipirinha. Par exemple, le fait qu’il s’agisse d’une boisson nationale ou que ses couleurs rappellent en quelque sorte le drapeau du Brésil sont de belles anecdotes sur le cocktail. Ce dernier point, cependant, est une véritable devise pour le Brésil et a été transformé en proverbe. Se a vida lhe der un limao, faca dele uma caipirinha. Si la vie vous donne un citron, faites-en un caipirinha. Les Brésiliens trouvent dans les cocktails un moyen d’échapper à leurs problèmes. Cette gaieté typique d’une population qui n’abandonne pas, mais révolutionne, se lève et se bat pour ses convictions. Cependant, au Brésil, les cocktails ne sont pas seulement consommés lors des fêtes ou des apéritifs. Ils sont également bus au déjeuner et au dîner avec des plats de poisson et de viande.

Fabrication d’une grande caipirinha

Bien que le processus de fabrication de la caipirinha soit simple, il est important d’avoir des matières premières de haute qualité, comme des citrons verts brésiliens. Ces derniers peuvent être achetés dans les supermarchés. Parmi les ingrédients les plus importants du cocktail, vous ne pouvez pas manquer l’ajout de la cachaca, la véritable âme du cocktail. Quelques outils de cocktail sont nécessaires, comme le verre classique old fashioned, ainsi que le pilon bien sûr. Le sucre de canne blanc est un ingrédient important du cocktail. Il ne manque définitivement pas pour une saveur exceptionnelle et proche de l’original, qui dans les années passées incluait même l’ajout d’ail.

Ingrédients

  • 5 cl de cachaca
  • 4 quartiers de citron vert
  • 2 cuillères à café de sucre blanc (non foncé car il pourrait altérer le goût de la cachaca)
  • De la glace grossière (pas finement hachée)

Préparation

Les Brésiliens disent que « la pire cachaca, est la meilleure caipirinha ». Lors de la préparation du cocktail, il vous suffira donc de placer le citron vert coupé en quartiers dans le fond, ainsi que le sucre et d’utiliser un pilon. Une fois les ingrédients pulvérisés, vous pourrez ajouter de la glace pour terminer. Il existe de nombreuses variantes de la caipirinha.