Comment contribuer à réduire la pollution à votre echelle ? Astuces et conseils pour la vie de tout les jours

Les gens se demandent souvent : "Mais je ne suis personne, je suis tout petit, comment puis-je réduire la pollution ?"

Pourtant, il est possible de faire beaucoup, car l'éco-durabilité, la réduction de la pollution, l'amélioration de la qualité de vie, ne sont pas des sujets réservés aux grandes multinationales et aux institutions internationales, ils devraient au contraire faire partie du modèle de vie standard de chacun d'entre nous.

Voici quelques conseil que vous pouvez mettre en pratique à votre echelle afin de réduire la pollution.

Ce qui est formidable, c'est que presque toutes ces considérations seront également bénéfiques pour votre santé, de manière directe.

  • Eau en bouteille ou eau du robinet ?

L'idée que l'eau en bouteille est meilleure que l'eau du robinet n'est qu'une illusion psychologique. Faites tester votre eau du robinet par un laboratoire (de nombreuses ASL le font également), puis buvez-la. Si vous ne pouvez pas boire l'eau du robinet, vous pouvez l'acheter en bouteilles de verre, auprès des distributeurs de la municipalité, ou auprès d'entreprises auxquelles le service a été confié.

Vous pouvez également faire analyser l'eau par le laboratoire, mais vous ne devez pas dire qu'elle provient de la municipalité. Vous pouvez emporter partout avec vous un petit récipient d'eau.

  • L'économie de l'eau au quotidien :

Gardez les robinets fermés pendant que vous vous brossez les dents, prenez une douche, faites la vaisselle. Séparez toujours les différents moments : savonnage, brossage, rinçage, en faisant couler le moins d'eau possible. 

  • Réduisez l'utilisation de produits chimiques

Dans la mesure du possible, réduisez la quantité de détergents. Tous les détergents commerciaux fonctionnent parfaitement bien même lorsqu'ils sont dilués à 3 pour 1, souvent plus.

Évitez l'utilisation d'assouplissants, il existe d'autres moyens naturels pratiques pour réduire la sensation de sécheresse sans utiliser d'additifs, qui sont nocifs pour la peau et qui, à long terme, abîment les fibres.L'eau de cuisson, si elle n'est pas trop sale (par exemple l'eau utilisée pour faire bouillir les pâtes), utilisez-la pour d'autres services. Vous pouvez l'utiliser pour arroser, laver la vaisselle ou faire tremper les couverts.

  • Réduire les emballages et privilégier le réutilisable

Préférez acheter des produits conservés dans du verre ou des matériaux recyclables à base de papier plutôt que du plastique. On en trouve de plus en plus dans les magasins. Ayez tendance à choisir des produits n'ayant qu'un seul emballage, ce qui réduit les déchets d'emballage. Recherchez les magasins qui proposent des produits en vrac afin de réduire la quantité d'emballages.

Évitez d'utiliser des sacs en plastique, utilisez vos propres sacs réutilisables, de préférence en tissu ou autres matériaux durables, de préférence d'origine végétale. Vous pouvez recycler le papier comme bon vous semble. Une serviette de table fraîchement utilisée, 10 minutes plus tard, peut être utilisée pour se moucher et ensuite dans la salle de bain pour en avoir plus. 

Il est préférable d'utiliser des couleurs claires pour les serviettes, les nappes et les draps, plutôt que des couleurs teintées ou blanchies. Ces produits peuvent être trouvés dans des magasins spécialisés. Ils sont plus sûrs pour la peau, durent plus longtemps et sont également moins polluants.

  • L'économie à la maison au quotidien :

L'isolation de votre maison est un excellent moyen d'économiser de l'argent et de réduire la pollution. Réduisez les déchets dans la cuisine (et dans la vie), vous cuisinez autant que possible. Troquez, vendez ou donnez ce dont vous n'avez plus besoin ou que vous n'aimez plus. Le gaspillage est nuisible à tous et rend un mauvais service à l'environnement. Remettez-le en circulation. Ne jetez rien. Ce que vous considérez comme un déchet peut être un cadeau pour les autres.

Mangez la moitié de ce que vous mangez habituellement et si vous le pouvez même un tiers. Vous serez ainsi en meilleure santé, plus responsable financièrement et moins polluant. La production alimentaire est l'un des principaux responsables de la pollution de la planète.

N'oubliez pas que l'éclairage est un coût énergétique, tout comme les autres consommations d'énergie. Éteignez ce dont vous n'avez pas besoin, sauf si la consommation est optimisée (un four consomme plus d'énergie en l'allumant et en l'éteignant qu'en le laissant allumé en permanence). Éteignez les lumières dont vous n'avez pas besoin, choisissez la lumière naturelle chaque fois que possible, choisissez des maisons ensoleillées, enlevez les rideaux, s'ils ne sont là que pour des raisons esthétiques, visez une belle vue.

Évitez d'utiliser votre voiture, chaque fois que vous le pouvez. Évitez autant que possible les sprays, à moins qu'ils ne soient réservés à l'air. Vous serez étonné du nombre de choses que vous pouvez accomplir.