Partir en vacances avec un nouveau-né : nos conseils

Vous n'êtes parent que depuis quelques mois et vous êtes déjà fatigué de devoir vous réveiller toutes les nuits pour les pleurs désespérés, les coliques et les tétées ? Vous avez besoin de vacances pour vous ressourcer et reprendre le travail après avoir fait face aux nombreux problèmes d'un nouveau-né. Pour beaucoup de gens, il semble impensable de pouvoir organiser un voyage avec un si petit enfant à la remorque, cependant, ce n'est pas du tout impossible, il suffit de prendre les précautions nécessaires et d'apprendre à gérer les difficultés sans anxiété. Quels sont les lieux les plus visités par les parents ? Et quel moyen de transport est le plus adapté à un nourrisson ? Découvrons ensemble

Que faut-il emporter ?

Le plus inquiétant n'est pas le voyage, mais le nombre d'accessoires dont le bébé pourrait avoir besoin en dehors de chez lui. Vous n'avez pas vraiment besoin d'avoir cinq ou six grands sacs pour votre fils. Cela peut rendre le transport plus difficile et vous faire perdre votre voiture. Au lieu de cela, quelques articles, peut-être à double ou triple usage, suffiront. Il est préférable de pouvoir faire de longues promenades ou excursions en utilisant un porte-bébé. Voici quelques-unes des meilleures options, les plus demandées. Les combinaisons pour bébé, les couches, et une petite réserve de biberons et de jouets sont nécessaires. Cependant, les touristes qui choisissent de visiter une ville pourront acheter tout ce dont ils ont besoin sur place. Il est préférable de choisir une poussette légère et pliable ou un berceau qui fait office de lit d'enfant. Une machine à laver portable pourrait être une bonne idée pour ceux qui ont décidé de partir en camping, afin qu'ils puissent laver les vêtements de leur bébé de manière autonome et en très peu de temps sans payer un supplément pour un service de blanchisserie

Moyens de transport

Si nous devions dire quel est le moyen le plus sûr de voyager, nous pourrions certainement considérer l'avion : bien que beaucoup de personnes en aient peur, en réalité le risque d'accident est très faible par rapport à la voiture ou au train. Ces deux éléments sont plus faciles à retenir lorsque l'on a un enfant. L'avion a également des espaces très confinés, et en cas de pleurs ou de problèmes, vous ne pourrez pas vous promener dans les allées ou vous arrêter dans une aire de repos jusqu'à l'atterrissage. La voiture est peut-être le moyen le plus confortable de voyager avec un nourrisson, car vous pouvez remplir le coffre de tout ce dont vous avez besoin, faire des pauses pendant le voyage et enfin, garder un œil sur votre petit à tout moment. Attention toutefois à toujours utiliser le bon siège auto et à le positionner correctement en fonction du poids et des mois du bébé

Où loger

La plupart des hôtels acceptent les parents avec de très jeunes enfants. Il est rare qu'un hôtel vous refuse le droit de séjourner avec eux. Si vous recherchez une destination plus saine, comme la campagne ou la montagne, où vous pourrez gérer les repas et les lieux à visiter en toute autonomie, le camping peut être une bonne idée pour vous immerger totalement dans la nature avec votre petit. Vous pouvez voyager partout dans le monde, même à l'étranger. De nombreuses villes européennes disposent d'espaces pour l'allaitement et de salles de bain avec des tables à langer. Cependant, il est important d'avoir tous les documents nécessaires pour votre santé. Dans certains pays, vous devrez vous faire vacciner pour pouvoir voyager

Précautions

Choisir de voyager avec un bébé de quelques mois seulement peut être un pari, surtout pour les mères anxieuses qui craignent que tout soit dangereux. D'un côté, elles peuvent avoir raison, puisqu'il s'agit d'un petit être vivant totalement sans défense, mais pour profiter de vacances en sa compagnie, il est nécessaire de prendre les situations un peu plus à la légère. Nous ne voulons pas vous décourager de prendre des précautions, mais il est important d'évaluer toutes les possibilités afin d'éviter des problèmes plus graves. Par exemple, ceux qui vont à la plage doivent tenir compte du soleil, de la chaleur excessive et de la déshydratation possible de l'enfant, qui peut se manifester par une diminution de la miction, des pleurs et une augmentation de la température corporelle. Il est préférable de se rendre à la plage la nuit, ou de choisir des destinations de montagne. Le bébé peut avoir du mal à s'adapter à des altitudes plus élevées. Enfin, ceux qui optent pour la campagne doivent s'équiper de protections anti-insectes adaptées aux enfants de moins de 36 mois, et éviter les zones marécageuses ou celles proches des rivières, où il est possible de s'imprégner de l'environnement.