Cannibalisation des mots-clés : comment vérifier et pourquoi ?

Qu'est-ce que la cannibalisation ?

En référencement, le phénomène de "cannibalisation" des mots-clés se produit lorsqu'un site web possède plusieurs pages en concurrence les unes avec les autres sur un même mot-clé. Ce terme vient du marketing et fait référence à la baisse des ventes due à un trop grand nombre de produits couvrant la même "bande" (ou secteur) de référence.

 

La cannibalisation SEO en pratique

En matière de référencement, le phénomène est largement débattu : la cannibalisation des mots-clés se produit lorsqu'il existe plusieurs pages web distinctes ciblant le même contenu.

On pourrait penser qu'elles ciblent le même contenu, cependant il n'est pas totalement juste de penser qu'elles le font pour le même mot-clé, et ce point doit être pris en considération comme il se doit. Il est important de se rappeler que la cannibalisation n'est pas toujours un réel problème.

La cannibalisation de mots-clés, en fait, est un problème si Google a des difficultés évidentes à "choisir" la page à positionner, ou s'il existe des ambiguïtés potentielles au niveau de la pertinence. Même si cela peut sembler être un problème dans tous les cas, il y a des cas où il est judicieux de maintenir la "cannibalisation" au sens large, par exemple dans le cas où les visites couvrent des secteurs de marché différents ou, encore, en présence d'expédients particuliers au niveau rel=canonical.

 

Comment vérifier la cannibalisation des mots-clés via Search Console

La cannibalisation doit être observée et détectée à l'aide de Google Search Console. Les problèmes de base sont au nombre de deux, à mon avis. En pratique, cela pourrait se faire comme suit :

  • Google Search Console
  • Ouvrir la section Rendement
  • Trier par nombre d'impressions ou par CTR nul (selon le cas) les mots clés
  • Commençons par parcourir chaque mot clé un par un. A ce stade, nous allons vérifier la correspondance entre les pages et les mots-clés (nous basculons entre le panneau Pages et le panneau Requête pour chaque mot-clé)

Voici deux cas que nous pouvons rencontrer.

  • Cas 1 : 1-clé 1-page

C'est un bon cas mais pas toujours le meilleur. Si le mot-clé est spécifique et peut être contenu dans une seule page, il est logique d'avoir une correspondance un-à-un entre les mots-clés et les pages web. C'est le cas pour les recherches qui correspondent, par exemple, à des articles de blog : si j'ai optimisé par rapport à "comment formater un ordinateur", je m'attends à ce que le trafic de la Search Console arrive sur l'article qui explique comment formater un PC.

Encore plus si la recherche est spécifique, comme ce serait le cas dans l'optimisation sur comment formater un PC avec Windows. Cette situation n'est pas toujours idéale, et fait l'objet de nombreuses discussions sur le référencement. Si la clé de recherche X ne correspond qu'à une page Y, alors il n'y a pas de problème.

  • Cas 2 : 1-clé n-page

Dans ces cas, nous avons une cannibalisation potentielle du mot-clé unique contre plusieurs pages, mais il y a plusieurs distinctions à faire avant de se précipiter pour faire des gestes irréfléchis ou supprimer des pages utiles. Nous devons d'abord comprendre comment le trafic est distribué.

Si j'optimise une requête utilisant un numéro de téléphone et que mon site Web est un annuaire de numéros de téléphone, il pourrait être logique que le trafic soit distribué à la fois sur une page qui rapporte des données sur son identité et, par exemple, sur la page contenant les numéros les plus recherchés. Dans ces cas honnêtement je ne parlerais pas de cannibalisation réelle, aussi parce que modifier cette chose signifie intervenir sur la structure interne du site (avec des temps et des coûts plus élevés, et un "gain" potentiel au moins douteux).

En général, ce cas verra la détection du problème et l'annulation de trop de pages avec une redirection appropriée pour éviter de perdre du trafic utile. Rien de complexe, à vrai dire, mais il faut faire attention à ne pas le faire quand on n'a pas besoin de le faire.

Voyons quelques exemples de faux positifs, à ce stade, comme celui-ci : pour la clé de recherche tophost webmail nous avons ici DEUX pages web qui reçoivent des visites. Mais en y regardant de plus près, les impressions de la seconde sont inférieures de 4 ordres de grandeur à celles du mot-clé principal, donc le problème est dans ce cas négligeable.

Il n'est PAS opportun de supprimer la page "de trop", dans ce cas, parce qu'elle est optimisée pour d'autres mots-clés et que nous y perdrions du trafic - voici un assez bon exemple de ce que signifie faire du référencement, parfois : le risque de se faire du tort par inexpérience. Le cas de plusieurs variantes d'un même mot-clé (longue traîne) qui insistent et amènent du trafic sur la même page est aussi un faux positif en termes de cannibalisation.

Voici un exemple de visites qui "convergent" vers la même page contenant les "meilleurs groupes Telegram" : La deuxième page 1 clé n est également intéressante. Il est important d'examiner attentivement comment les visiteurs convergent vers des pages qui font des redirections 301 entre elles. Il ne s'agit évidemment pas d'une véritable cannibalisation. Vous devriez "seulement" vérifier les redirections périodiquement pour éviter de perdre du trafic.

 

En conclusion

Le SEO traditionnel nous a toujours enseigné comment le principe de 1 clé 1 page s'applique, je respecte certainement cette position et l'honore aussi souvent que possible. Mais malheureusement il peut arriver que ce ne soit pas toujours le cas. Il est donc important de vérifier l'état de ses redirections pour ne pas perdre inutilement du traffic.