Trench-coat : quand le porter et comment l'assortir ?

Le trench-coat est une option saisonnière ? Peut-être, mais pas seulement. Il fait encore bien trop chaud pour porter un manteau, et il fait déjà trop froid pour porter une veste. C'est la beauté de l'automne et l'une des saisons les plus excitantes de la mode. Vous n'avez pas encore besoin de vous couvrir, et vous ne sentirez pas la chaleur. C'est donc une liberté de choix maximale. À condition que ce choix soit adapté à la saison et, surtout, qu'il vous permette de mettre en valeur au maximum votre style personnel. Notre pensée de la semaine est consacrée au grand classique, le trench. Non doublé ou avec un intérieur en laine, souvent à carreaux pour une touche résolument britannique, le trench est né en kaki ou en beige, mais il se décline aujourd'hui en de nombreuses variantes, pour répondre à tous les goûts et pour mieux s'accorder. On peut aussi le trouver dans une couleur plus sombre, plus brunie, pour mieux rappeler les tons d'automne. Ou dans une couleur glacée pour ceux qui ont des goûts plus branchés et qui ont besoin de neutralité chromatique pour faciliter une combinaison avec un costume bleu.

On peut aussi trouver du bleu marine, parfois, mais c'est plus rare que le noir. Pour un style plus champêtre, les couleurs seront plutôt dans la gamme des verts. En bref, le choix est vaste et il n'y a donc aucune excuse pour laisser dans le placard ce vêtement si adapté à la fin du mois d'octobre, lorsque la pluie commence à réapparaître au jour le jour, souvent par surprise. Mais même si ce vêtement est né comme un imperméable pratique, il existe de nombreuses variantes, même en termes de matériaux. Il y a le trench coat en cuir, en vinyle ou en pvc. Le trench-coat rembourré et les versions plus légères et non doublées, semblables au duster. Il s'adapte donc à tous les climats et à tous les contextes, urbains ou décontractés-sportifs. En fait, le trench-coat peut être assorti à la robe, comme au pull. Tout dépend des matières et des couleurs utilisées pour le confectionner

En quelle année a été créé le premier trench-coat ?

Le trench-coat ou trench-coat signifie littéralement "manteau de tranchée" et il est donc clair que sa première utilisation était de nature guerrière, pendant la Première Guerre mondiale. Cela confirme que le style militaire, souvent dicté par l'utilité pratique, est celui qui a la plus grande longévité et peut traverser les siècles sans vieillir. Les caractéristiques du trench-coat, inchangées encore aujourd'hui, sont : la coupe raglan des épaules (c'est-à-dire en diagonale, pour une coupe polyvalente), le laçage à double boutonnage et la mentonnière à boutonner pour se protéger du froid et citation des uniformes du XVIIIe siècle qui utilisaient une plaque de métal pour défendre la gorge des coups de mousquet. Enfin, l'un des détails les plus reconnaissables, la ceinture à la taille et une longueur juste en dessous du genou. Le tissu d'origine est la gabardine de coton, une toile dense qui possède des propriétés hydrofuges et est très résistante. Un trench-coat peut être difficile à enlever. Preuve que, même si heureusement les tranchées ne sont plus fréquentées, l'homme contemporain a besoin d'un vêtement fiable et durable pour affronter ses petites et grandes batailles quotidiennes. Les origines du trench-coat chez les militaires britanniques

Le trench-coat et la fiction

La célèbre scène finale de Casablanca avec Ingrid Bergman et Humphrey Bogart est bien connue. Le trench-coat est un vêtement charmant qui confère du mystère à celui qui le porte. Même dans les bandes dessinées. A partir de Dick Tracy, c'est l'uniforme de l'enquêteur par excellence. Ou de l'espion. La ceinture est tirée à la taille pour dissimuler une arme. Le trench-coat parfait pour les films noirs est le trench-coat. Il permet de devenir un clown emblématique dans l'inoubliable interprétation de Peter Sellers dans La Panthère rose. L'inspecteur Clouseau mélange le trench-coat et un millier de gags mémorables pour faire un personnage plein d'autodérision à partir d'un vêtement qui se prenait peut-être trop au sérieux. Enfin, le lieutenant Sheridan est confirmé dans le scénario italien des années 1960. Voici le lieutenant Colombo qui rejette le cliché et porte un plumeau froissé, inélégant et sophistiqué, pour prouver que le costume ne fait pas l'homme. Tour d'horizon des héros de fiction. De gauche à droite Humphrey Bogart dans Casablanca, Dick Tracy, Peter Sellers dans La Panthère rose, en inspecteur Clouseau et le lieutenant Sheridan dans le célèbre scénario italien des années 60, avec Ubaldo Lay

Trench-coat, comment assortir un vêtement d'extérieur culte

Avec toutes ces grandes références, il est clair qu'associer le trench-coat avec un peu plus de prudence est une bonne idée. Notre guide hebdomadaire se concentre sur l'association des chaussures aux vêtements. Trois options s'offrent à nous : Avec des chaussures à la française, avec des derbies et un style britannique, ou avec des versions plus modernes, avec du cirage ou des chaussures amphibies

Trench & oxfords pour homme : mission élégance

En q La chaussure française est un complément flatteur pour la silhouette élancée. Elle trouve également l'équilibre parfait entre les formes dans le trench ceinturé et la chaussure française. Une chaussure élégante comme la Liverpool francesina black donnera à la silhouette un maximum d'énergie

Trench-coat et derby : Le style britannique frappe à nouveau

Le trench-coat a un intérieur en laine à carreaux ? La couleur kaki classique. Il n'y a pas de doutes, la chaussure appropriée est le derby. Encore plus parfait si c'est le vers La séparation dans ce cas sera parfaite mais pas dans des couleurs contrastées. Toute la gamme de couleurs doit être chaude et, au maximum, les derbies peuvent aussi avoir une teinte bordeaux. Un chapeau complète la tenue. Toutefois, vous pouvez opter aujourd'hui pour un chapeau à bord étroit, plus sportif. Le Derby Ravenna oxblood peut donner cette touche britannique qui aide souvent à capturer le côté informel du style

Trench coat & talon ou amphibie : mode et urbain

Une autre option consiste à porter un trench-coat et une bottine à l'anglaise. C'est la troisième façon que nous suggérons à ceux qui veulent sortir des sentiers battus et aborder un grand classique comme le trench coat avec un look contemporain. Ce choix sera mis en valeur par une tenue appropriée. La veste peut être assortie au T-shirt et le jean peut être resserré à la cheville pour rendre encore plus exaspérée la présence d'une chaussure volumineuse qui se démarque. Faites cependant attention aux couleurs. Il n'y a pas de kaki ou de brûlé. Les couleurs froides à associer sont le blanc, le noir et le marine. Une bottine sera préférée en noir. La bottine noire de TheBerlin est le compagnon idéal des aventures urbaines... où le trench est la rue

Et les baskets ? Définitivement rejetées. Il est vrai qu'à présent, elles peuvent être portées avec tout et partout, même avec le smoking, mais l'alchimie avec le trench-coat ne peut tout simplement pas être trouvée.