Musique haut de gamme : 5 disques pour tester votre système

Chacun a sa liste personnelle de disques préférés pour faire de l’écoute de la haute fidélité une réalité. Il existe cependant des albums particulièrement adaptés pour tester les qualités intrinsèques d’un système hi-fi. Ces détails musicaux sont destinés à démontrer les capacités des enceintes et des amplificateurs. Des sections musicales complexes à reproduire ou particulièrement appréciables dans la qualité de reproduction. Parmi une montagne d’enregistrements de qualité, nous allons concentrer notre attention sur cinq disques particulièrement adaptés pour aborder les nombreuses prérogatives du son. J’ai sélectionné 5 disques caractérisés par des performances Hi-End, aussi bien de musique légère que classique, capable, à mon avis, de satisfaire les besoins mentionnés ci-dessus.

Différents critères pour tester la qualité d’un système.

Combien de fois avons-nous essayé notre système, ou celui que nous avons désiré dans le magasin, avec notre disque le plus haut de gamme ? C’est une bonne idée de tester le système en utilisant des albums qui présentent certaines caractéristiques. Il s’agit de la dynamique, des détails et de la scène sonore. La clarté entre les instruments est également importante. Mais, je place comme personnage principal le timbre que nous choisissons pour être le nôtre. Celui, en d’autres termes, qui répond scrupuleusement à nos goûts en matière de musicalité et qui nous apparaît comme le mieux timbré. Une première hypothèse, pas si évidente, mais absolument vraie, se résout dans cette affirmation : le son du système, ainsi que celui apporté en dot par un enregistrement, n’est pas une chose objective, mais il dépend de nos goûts personnels et intérieurs.

Sélection de musique haut de gamme pour tester votre système

La collection définitive, The Alan Parsons Project

Alan Parsons est un chef-d’œuvre de la musique pop conçu avec l’intention d’être parfait. Son expérience de 60 ans en tant qu’ingénieur du son l’a amené à enregistrer des morceaux très spéciaux. La dynamique, point faible de nombreux disques de l’époque, est ici excellemment représentée. La Definitive Collection se distingue donc par un remaster numérique exceptionnel et un soin maniaque apporté à la reproduction du timbre de chaque instrument.

Wish you were here (2011), Pink Floyd

Ce classique intemporel de Pink a été remastérisé par James Guthrie en 2011 par Sony. Les résultats étaient superbes, tout comme ceux de la compilation complète Echoes. Cette édition contient toutefois Shine on You, Crazy Diamond dans son intégralité. La chose est remarquable. La palpabilité granuleuse du son, l’intelligibilité, l’infinité de plans sonores qui envahissent chaque recoin : les traits saillants de cet album.

Brothers in arms (2005), Dire Straits

C’est, peut-être, le SACD le plus distribué de ces dernières années et l’un des rares de musique pop en circulation. Ce n’est pas un hasard si l’enregistrement était déjà exceptionnel, la norme de Knopfler. Cependant, le master DSD est l’un des meilleurs, surtout en termes de précision dans les basses fréquences. A essayer absolument, la chanson éponyme, capable de basses stratosphériques et opportunes pendant le solo excitant. La couche audio 5 est intéressante, même si elle n’est pas souvent citée. 1. Certainement impressionnant en HT.

Carmina Burana par Robert Shaw et l’Atlanta Symphony Orchestra

Carmina Burana mise en musique par Orff est un bel exemple de musique haut de gamme. La version de Shaw, produite par Telarc, une société réputée pour ses enregistrements de très haute-fidélité, est un syncrétisme de valeurs musicales d’une rare complexité. L’introduction reprend le célèbre thème principal de la composition. L’orchestre est clair et extrêmement puissant, les sons couvrent une large échelle, alors que la puissance sonore est fade en montrant les déficiences entre préamplificateur et haut-parleurs. Des woofers et un courant importants sont recommandés.

Klavierkonzerte 1 +5, Beethoven

Le piano du compositeur absolu. Il s’agit d’un enregistrement DSD. C’est une expression puissante, un fleuve inarrêtable d’émotions qui s’écoule à chaque note. Un rendu instrumental palpable, c’est l’une des expériences tridimensionnelles les plus exubérantes jamais entendues.