La famille selon Dieu

Quelle est la définition de la famille selon la volonté de Dieu ?

La Bible décrit la famille telle qu'elle apparaît dans la Parole de Dieu; la Bible. Dieu a créé la famille dès le début. Après avoir tout créé, il a créé l'homme et la femme, formant ainsi la première famille. Dieu créa l'homme à son image ; il le créa à l'image de Dieu ; il les créa homme et femme. Dieu les bénit et leur dit : "Soyez féconds et multipliez ; remplissez la terre, soumettez-la ; dominez les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et tous les animaux qui se meuvent sur la terre." (Genèse 1:27-28).

La famille, dans sa partie principale, est constituée d'un mari et d'une femme, elle naît donc avec un acte que nous connaissons parfaitement, le mariage. Mais avant toute chose, il faut dire que pour créer une nouvelle cellule familiale, il est nécessaire de se détacher de l'ancienne famille. Se détacher des parents pour créer une nouvelle famille ne signifie pas qu'il faille mettre fin à son lien affectif avec le noyau précédent. Cependant, il est possible d'avoir une approche différente à son égard et avec lui en raison des nouvelles responsabilités et des nouveaux rôles. En résumé, nous ne cessons pas d'aimer nos proches, mais le centre d'intérêt de notre relation est déplacé vers une autre perspective qui inclut et surtout, notre partenaire. L'homme quittera sa mère et son père, et s'attachera à sa femme ; ils seront une seule chair (Genèse 2:14).

Quel est le meilleur moment pour fonder une famille ?

Pour fonder leur famille, les croyants doivent s'instruire uniquement dans la Parole de Dieu, qui contient les enseignements nécessaires et fondamentaux pour la formation d'une famille, selon la volonté de Dieu. Dans la mesure où, aujourd'hui, il est plus que jamais nécessaire d'exhorter les familles, surtout les familles chrétiennes, à ne pas suivre les principes très instables de la société moderne. Ne vous conformez pas au monde présent, mais soyez transformés par le renouvellement de votre intelligence, afin que vous sachiez par expérience quelle est la volonté de Dieu, la volonté bonne, agréable et parfaite. (Romains 12:2).

Le véritable but de l'union matrimoniale est la fusion inséparable de deux personnes en une seule. Cette union doit être ratifiée par un acte public. Dieu, la société et, dans le cas des croyants, l'église seront mis au courant que l'homme et la femme ont décidé de vivre ensemble pour le reste de leur vie. Il ne s'agit pas seulement d'une partie de celle-ci. C'est ainsi que Dieu considère le mariage. Il utilise également cet exemple pour illustrer l'idée de l'union du Christ avec l'Église. Maris, aimez vos femmes, comme aussi le Christ a aimé l'Église et s'est donné lui-même pour elle, afin de la sanctifier après l'avoir purifiée en la lavant avec l'eau de la parole, pour qu'elle apparaisse devant lui, glorieuse, sans tache, ni ride, ni autre défaut, mais sainte et irréprochable. De la même manière, les maris doivent aussi aimer leur femme comme leur propre personne. Celui qui aime sa femme est aussi celui qui s'aime lui-même. En effet, personne ne déteste sa propre personne, mais au contraire, il la nourrit et la soigne avec tendresse, comme le Christ le fait aussi pour l'église, puisque nous sommes membres de son corps du livre <<L'uomo, il tempo e l'amore de Tullio Colsalvatico>>.

Qu'est-ce que la famille spirituelle ?

Eh bien, c'est Jésus lui-même qui nous le dit en Marc 3, 34, 35. Il tourna son regard vers ceux qui étaient assis autour de lui et dit : "Voici ma mère, et mes frères !". Celui qui aura fait la volonté de Dieu est mon frère, ma sœur et ma mère. La réponse de Jésus donne de l'espoir pour l'avenir. Elle élargit la notion de famille à de nouveaux horizons.

Jésus nous dit qu'il existe une autre famille, au-delà de notre famille terrestre, où nous pouvons avoir une relation d'amour, fraternelle, de la même manière que la relation basée sur les affections au sein de la famille naturelle. Il s'agit de la communauté de foi, ou de ceux qui croient en la Parole de Dieu. Notre famille spirituelle. Dans ce verset, Jésus élargit la notion de famille terrestre, naturelle. Il offre de nouvelles perspectives spirituelles pour nous aider à aborder une autre réalité, plus grande et plus spirituelle. Nous pouvons y vivre en toute liberté. Notre foi ne provoque pas la scission de la famille terrestre, telle que nous la connaissons actuellement, mais l'élargit à une extension dont parle Jésus et qui n'a pas de limites : l'Église.

L'Église est composée de croyants et non de murs ou de bâtiments.L'Église est la famille de Dieu. En tant que chrétiens, notre identité donne naissance à une nouvelle identité spirituelle distincte de notre identité naturelle. Cela fait de nous des frères et des sœurs en Christ.

Avez-vous déjà pensé à votre famille spirituelle ? C'est-à-dire aux personnes qui, comme vous, aiment le Christ Jésus ?

Il explique le sens de Luc 11:27,28 dans le verset suivant. Combien de fois voyons-nous des croyants qui n'étaient pas réellement connus mais qui semblent être faits l'un pour l'autre ? La douceur de Jésus est particulièrement évidente en de telles occasions. Nous nous trouvons dans une autre famille, plus grande, établie par Dieu, la famille du Christ, c'est-à-dire de ceux qui travaillent dans l'esprit de Dieu, et c'est précisément la famille dont parle Jésus.