Squat Jump avec poids et corps libre : à quoi il sert, muscles impliqués, exercice et variations.

À présent, tout le monde connaît le Squat Jump dans la définition de l’exercice parfait pour modeler les jambes et renforcer les muscles et les ligaments de la cuisse. Aujourd’hui, nous allons aborder les avantages et les techniques du Squat Jump. Quels sont les avantages du Squat Jump ? Ce n’est pas une nouvelle que les sauts vers le haut après les squats travaillent pour définir le corps. Comment développez-vous vos muscles avec l’exercice du Squat Jump ? Cet exercice permet de tonifier rapidement et facilement vos jambes et vos fessiers, aussi bien à la salle de sport qu’à la maison. Ceux qui font un clin d’œil aux calories perdues pendant l’entraînement, en revanche, nous pouvons dire que dans le Squat Jump les calories consommées seront nombreuses même avec seulement quelques séries. Cependant, savoir comment effectuer des Squat Jumps avec poids ou à corps libre peut vous aider à comprendre qui fait le Squat Jump, et quelles sont les différences dans votre entraînement.

Comment effectuer des Squat Jumps avec poids et à corps libre

Bien que le Squat Jump renforce les muscles impliqués dans l’exercice, il n’est pas facile à réaliser. La position de départ nécessite des jambes légèrement écartées, un mouvement contrôlé qui amènent le bassin vers le bas en formant un angle de 90 degrés entre la jambe et la cuisse et un saut effectué en contractant les abdominaux, les fessiers et les quadriceps. Pour se préparer au saut suivant, le corps doit revenir en position de squat après le saut. L’efficacité des Squat Jumps vient à la fois de la descente du bassin et de la hauteur du saut (même les side jump squats). Mais attention à amortir la charge en descendant rapidement en position comprimée pour éviter d’endommager les genoux et les chevilles.

Erreurs fréquentes

Il y a des petits problèmes qui peuvent être causés par l’exécution de cet exercice. C’est pourquoi de nombreuses personnes se demandent sans cesse comment remplacer le Squat Jump. En réalité, il suffit de garder en tête quelques petites astuces pour savoir comment faire le Squat Jump ouvert et fermé, comment faire les fentes avant et comment faire les fentes latérales. Sauter en contractant tous les muscles du corps rendent les exercices de Squat Jump inutiles et ne sollicite pas les muscles abdominaux, les quadriceps et les fessiers. Vous ne devez pas vous pencher en arrière ou en avant lorsque vous êtes en squat. Il est préférable de choisir des charges plus faibles que de risquer de se blesser dans ce cas. Le fait de ramener les genoux vers l’avant lorsque vous faites des flexions basses vous permet de solliciter l’articulation du genou, mais ne fait pas travailler le muscle. Donc, vous devez veiller à ce que vos genoux ne franchissent pas la ligne tracée par vos pieds pendant la première partie

Variantes

Le jump squat est un exercice parfait à faire en salle de sport ou à la maison, car il peut être exécuté de différentes manières. Il est possible d’aborder des variations plus difficiles du Squat Jump qu’une seule. Pour obtenir, les avantages du Squat Jump sont de toujours commencer par la technique de base, d’apprendre les principaux mouvements et ensuite de varier l’exercice :

  • Step-Squat Jump avec step – Pour ce faire, placez une marche entre vos jambes et abaissez le bassin jusqu’à ce que la marche touche les hanches. Ensuite, sautez normalement et revenez à la position de départ.
  • Squat Jump to the TRX – Il suffit de simplifier l’exercice en ramenant le bassin vers le bas tout en se tenant au TRX, que ce soit en salle de sport ou à la maison.
  • Squat Jump with a barbell – Vous pouvez effectuer cet exercice en plaçant une barre sur vos épaules, et en augmentant progressivement le poids.
  • Squat Jump Over – Cet exercice est le même, sauf que vos jambes doivent être étendues pendant que vous sautez. Vos bras doivent se balancer avec votre corps et vos genoux doivent toucher la poitrine.